• 11_Reprendre la barre

    Hayden

    Je l'ai vu prendre ma bouteille et boire au goulot.

    Y a cinq minutes, j'aurais aimé que ce soit moi, mais là, la seule chose que je veux, c'est que le temps s'arrête.

    Le temps s'arrête pour que je puisse le rembobiner, revenir à cet instant où j'ai pris ma première bouteille et je l'ai porté à mes lèvres ; parce qu'il y a des mots, marqués au fer rouge sur mon front, qui me brûlent.

    Ça peut pas finir comme ça.

    -Nan, mais tu fais quoi, Aela ?

    Elle a à peine eu regard pour moi.

    -Je me noie.

    Je parie que c'est la première fois qu'elle boit !

     

    Aela

    Il a du culot, quand même !

    Je m'en fous, je m'en fous, non ?

    C'est p'têt bien la dernière fois que je pourrais faire ça, alors, quelle importance ?

    Le mal, le bien, tout est flouté et puis qui a dit qu'on avait pas l'droit ??

    Dans ces circonstances, premières et dernières fois s'emmêlent les pattes, je vais me casser la gueule, et ça fait mal le goudron, et les pansements sont dans la petite armoire à pharmacie, au dessus de l'évier, dans la salle de bain.

    De grosses larmes coulent sur mes joues, et je sais pas où je suis, rien ne protège plus de rien, les barrières ont sauté, alors autant faire sauter les dernières avec les mines qu'y a dans ma tête, et puis cette bouteille va m'y aider, et Ayden est là et même certainement pas, alors, au fond...

     

    Hayden

    Bon, j'ai pris plein d'air dans mes poumons et j'ai gueulé un bon coup :

    -Tu fous quoi, exactement là ?!?

    Elle a haussé les épaules et elle m'a regardé droit dans les yeux, et je vous promets que les siens sont renversants ; et remplis de larmes, elle semble juste...vulnérable.

    -Je bois.

    Je lui ai pris la bouteille des mains.

    Ok, j'ai un peu des pulsions violentes, mais je suis plus où moins en colère, là. 

    -Tu peux pas !

    Elle a levé son regard vers moi, longtemps, et j'ai vu son désarroi, et je sais que y avait pas de navire, mais c'est moi qui sait pas nager, non ?

    Je suis entrain de la gronder comme une gosse de quatre ans, merde, il faut que je m'enterre, là, tout de suite !

    Elle a attendu l'engueulade, mais j'ai décidé que c'était fini de faire le con, alors je l'ai juste prise dans mes bras.

    Elle s'est mise à sangloter, elle a mouillé mon tee-shirt, mais elle me tient chaud, au moins, et j'aime bien son odeur, elle est enivrante et j'aime bien me dire que je peux la protéger, un peu, du monde extérieur ; et tout ça, ça me donne envie de l'enfouir sous mes grand bras et mon sweat gigantesque.

    Ça me donne envie de l'embrasser.

    Ça me donne envie de me mettre à genoux devant cette planète naine qu'a tout foutu en l'air mais qu'a permis notre rencontre et de la supplier. J'veux lui dire allez, prends tout tout ce que j'ai, mais laisse la vivre, je t'en prie, elle est si fragile, elle est si jolie, j't'en prie, j'suis tombé amoureux d'elle ; une vie pour une vie, c'est juste, ça ?

    Ce s'rait bien la première fois que je ne tricherai pas.

    Mais elle prendra tout, c'te planète, et au fond, elle a pas tort, on a fait assez de merdes comme ça, fallait bien que ça s'arrête un jour.

    Même si y a bien des trucs qui font la différence, des trucs qui rallument la flamme, des trucs qui nous rendent vivants et qui font pas de nous des détritus sur pattes, mais bien des gars et des filles formidables.

    J'lui ai murmuré à Aela, pourquoi j'étais en colère, pourquoi j'ai déraillé, rien qu'à l'idée d'la voir avec cette bouteille ; c'est pas l'idée qu'elle boive, je m'en fous, si elle prend soin d'elle :

    -J'veux pas qu'tu deviennes comme moi, c'est tout.

    Et c'est pas l'moment d'oublier, faut qu'elle se souvienne de nos deux derniers jours, ensemble.

    J'veux qu'elle se souvienne de nous.

    Et de c'que ça peut-être le bonheur. Et l'amour.

    Parce que oui, j'ai décidé d'arrêter d'agir comme un con. Et comme un lâche, aussi.

    J'vais aller choper ce bonheur.

     

    Maéli.

    « MerciFumée »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :