• Calme

    J’ai pris mes tennis et j’ai couru aujourd’hui. Je me suis jetée dans l’automne tourbillonnant, noyée dans ses couleurs ; et sa fraîcheur a réveillé ma peau.

    Se sentir vivante à nouveau.

    Je m’assois sur mon lit, le ciel plein les yeux ; mon cœur est en paix. Quel délice, ce silence intérieur…

    Si tu m’avais dit que t’aimer, ce serait si joli, je ne t’aurais pas cru.

    J’ai pris mes souhaits et je les ai jetés sur la feuille, il parait que l’univers m’a entendue.

    J’ai couru, aujourd’hui, enflammé mes poumons et épuisé mes jambes ; j’ai cru exploser de bonheur.

    Les vagues s’échouent sur mon rivage, d’avant en arrière, et je pense à tes bras ; tout est calme en moi. Les feuilles colorent le sol et j’aimerais te montrer tous ces endroits qui font partie de moi.

    Je suis rentrée au port et la senteur de l’automne de l’automne a éveillé cette vieille mélancolie en moi ; qui doucement me berce. Pourtant, je pense à toi.

     

    Et ça c’est nouveau.

     

    Maéli

    Pas trop d'humeur à écrire au final. Tout estsi calme dans mon coeur...

    « ResteJe me suis rendue compte »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :