• Et je déclipse mes chaines

    Et je déclipse mes chaînes, au son de ta guitare, et les lambeaux de mes peurs se déchirent ; feuilles qui tournoient dan le vent

    Le soleil danse sur ma peau et dans l'air, ces promesses d'un avenir meilleur, le soleil s'ouvre et s'épanouit, pétales dans mon cœur

    On n'a besoin de si peu pour être heureux

    Mon coeur battant et cette batterie qui s'emballe

    Et je tape des pieds dans la rivière et mes ailes frémissent dans le vent ; je marche vers l'envol 

    N'attends pas, je suis en chemin ; courons les routes chantons une dernière fois puisque tout s'en va 

     

    Je pose derrière moi tout ça ; bien en tas, feu d'artifices de nos poids lourds 

    Mon coeur va exploser de bonheur 

    mais qui donc partagera le temps avec moi ?

    Sourire en coin ; il faudrait fondre en larmes, je suis si fragile, ce monde est en équilibre ; je suis transparente, je n'ai pas de bouclier et tu veux ouvrir encore les pétales et la route vers mon coeur 

    Cristal enchanté, je dégringole les escaliers cerf volant qui rêve d'embrasser le soleil 

    Mais pourquoi attraper le ciel si l'on doit laisser derrière soi tous ceux qui refusent de croire que demain pourrait être tellement meilleur ?

    Hurler à la Lune.

     

    Let's fight.

     

    Maéli

    « Vous allez vibrer de toutes vos cellulesEt si j'écris »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :