• et si le bonheur ?

    C'est comme une mélodie familière qui surgit de nulle part et qui danse autour d'un feu, sous ton crâne...

    Comme un nouveau départ qui réveille des fleurs plantées il y a des années ; le monde n'en est qu'à l'aube, n'attendons pas de savoir la fin pour écrire l'histoire

    celle que tu me racontais, dans ces contes

    car si tu savais la fin, aurais-tu sauté ?

    aurais-tu connu le bonheur au-delà toutes limites ?

    Parfois, le soir, blottie tout contre toi, je t'écoutais dépeindre un autre monde ; la tête posée sur ta poitrine, je sentais vibrer tes cordes vocales et battre ton coeur et mon plus beau rêve n'était pas dans tes mots mais dans la vérité de ces instants

    et si le bonheur était simplement de vivre les choses vraiment ?

    Je ris pendant que l'abeille butine sa fleur ; des étincelles quittent les pétales et tourbillonnent dans les airs. Une femme éternue mais je ne peux quitter cette petite étoile qui danse qui danse pour encore quelques instants

    qui ne volera que pour ces uniques secondes

    et je suis éblouie par sa beauté.

     

    Maéli

    « Alors, c'est ça ?Inquiète, moi ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :