• Je chancelle

    Le lampadaire clignote encore au bout de la ruelle.

    ça n'aurait jamais dû arriver.

    Je chancelle. Je connais cet air par cœur, ce vent qui souffle dans mon intérieur ; cette chaleur.

    Je savais qu'il ne fallait pas te regarder dans les yeux.

    La nuit étincelle, parée de ces diamants ; elle aurait dû prendre ta main tendue, elle aurait su t'éblouir ; peut-être.

    Je ne veux pas rentrer à la maison, mes pieds s'emmêlent les pinceaux ; on ne peut faire demi-tour et que faire de tout ça ?

    Mes pensées me ramènent au rivage ; mon cœur est trop plein de ce sentiment que je connais trop bien. Mon cœur est un gruyère, paysage lunaire et je viens de dessiner un nouveau cratère.

    Cet instant où j'ai accepté de lever le regard, les étoiles dans tes yeux... J'avais treize ans et je tombais amoureuse pour la première fois, j'avais huit ans et l'on me prenait dans ses bras avant d'aller dormir et j''en avais dix-huit et ta main au creux de mon dos me faisait tourner, dans un sens puis dans l'autre.

    J'avais dix-huit ans et je m'étais égarée, dans des sentiers qui ne me sont pas réservés.

    Ce n'était pas faute de ne pas être prévenue, hein ?

    J'avais embrassé la liberté comme le couchant s'allonge sur la terre et la berce de ses promesses, jusqu'au lendemain, comme l'abeille étreint la fleur dans ce soupir d'une rencontre ; et voilà qu'une âme

     

    me ramène à ma fragilité.

    et voilà qu'une âme 

    me rappelle qu'à deux tout prend une autre saveur.

     

    Maéli

    « La mélancolie.Envie irrésistible »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Avril à 09:54

    Encore une fois, ton texte est rempli d'émotions. C'est indescriptible mais il est beau et cela est une certitude.

      • Jeudi 13 Avril à 12:22

        Je crois qu'il n'y a qu'un mot pour dire ce que je ressens : merci.

    2
    Jeudi 13 Avril à 19:26

    <3 <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :