• Je me sens sale

    "Disfigured"? Rag'n'Bone Man

     

    La brume se soulève, doucement. La brume reste. Elle s’accroche dans las mailles de mon pull ; elle traîne, dans mes poumons.

    La brume m’aveugle.

    Je fais un pas, un autre ; deux. Je marche en équilibre sur un tronc d’arbre. Je trébuche je tombe je m’écorche je me relève. Ça ne fait pas mal. La douleur n’a rien à voir avec ça.

    La douleur, c’est ce vide ce déchirement ce hurlement ; ce silence. Violence.

    Je frissonne. Je suis cette boue, là ; dégueu, qui colle, qui glisse, qui tombe sans cesse. Je suis cette putain de gadoue dont on ne se relève pas.

    Ses mots s’accrochent à ma peau. Je me sens sale.

    Je me cache. Je trébuche encore. Autant que je reste à terre, je tomberai de moins haut. Prostrée, dans ma saleté, au moins rien de pire ne pourra m’arriver. Rien de meilleur non plus. A quoi bon rêver ? Si les princes charmants se la retournent salopards, le temps d’un soir.

    Ahaha alors c’est ça, aimer ? Pouvoir tout donner à quelqu’un qui, quoi qu’on fasse, nous crachera à la face. C’est beau.

    Je me déchire en deux. L’amour, ce ciseau, ce coup de poing, l’amour qui vous taillade quand vous vous y attendez le moins ; et on les laisse nous faire du mal. On les laisse nous faire croire que c’est normal.

    Mais sur quelle planète on vit ?

    Merde alors, les bouts de mon cœur tombent par milliers sur le sol. Je suis comme ça. Pas stable, vulnérable ; au bord des larmes. J’essaye de ramasser le cristal, mais mes mains finissent pleines de sang.

    La brume des souvenirs ne nous quittent jamais. Sa voix résonne encore dans mon crâne, parfois, quand je me regarde dans le miroir. Elle me met des limites et des complexes.

    Ses menaces, sont, quelque part, insidieuses ; elles dorment dans mes pires cauchemars.

    Je me recroqueville. Les bras autour des jambes. Mes épaules tremblent ; ça fait longtemps que je ne sais plus si c’est la pluie ou moi qui pleure. A croire que j’avance pas. Je me sens sale.

    J’ai honte, merde.

    Depuis quand ce sont les victimes qui ont honte et les criminels qui paradent ?

    J’aurai bien mis mon poing dans quelque chose. Ma tête heurte violemment le tronc d’arbre.

    Moi qui me croyais libre quand je l’ai quitté. Il a laissé sa marque, faut croire.

     

    L’amour c’est pas violent comme ça.

     

    Maéli

    Aujourd'hui, j'ai fait un tour sur un site qui s'appelle "Paye ton couple" et j'ai été traumatisée. Le harcèlement dans la rue, les femmes connaissent. Mais jamais j'aurais imaginé que dans un couple il puisse y avoir autant de violence -même verbale.

    J'aurais jamais imaginé que tant de femmes se faisait violer, et que ça ne posait pas de soucis à leur copain. J'aurais jamais imaginé que tant de femmes, par amour pour quelqu'un puisse se laisser détruire d'une manière pareille.

    J'aurais jamais imaginé les menaces qu'on peut recevoir, pour dire non. Et la peur de dire non, la culpabilité, bien entretenue par certains gars, quand on dit non. 

    Vous êtes merveilleuses. Indépendantes. Votre corps vous appartient. Et dire non, quand on a pas envie, c'est pas une honte : c'est NORMAL. Ce qui n'est pas normal, c'est qu'un mec vous fasse la gueule, vous insulte, vous force parce que vous avez dit non.

    Parce que j'en ai marre que les gars parlent de viols comme si c'était anodin. J'avais besoin de péter un léger câble.

    Parce que je voulais appuyer un peu le travail de toutes ces pages féministes qui essayent de sensibiliser le public. Alors pardonnez-moi à tous ceux qui l'ont vécu, parce que j'y connais rien. Mais j'ai essayé, après avoir lu tout ces témoignages, d'écrire. C'est un véritable problème. A bas les tabous, merde. A bas la violence.

    L'amour c'est pas ça. Les rapports humains, c'est pas ça.

    Bien à vous, 

    « Et je n'aurais plus jamais froidOn exorcise nos peurs »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :