• Y a comme

    Y a comme l'envie d'écrire qui s'est barrée ; y a comme un brouillard dans ma tête qui s'est infiltré, il a bouché entrées et sorties et me voilà prisonnières

    L'encre coule coule c'est l'hémorragie interne et le docteur peut rien y faire

    Je suis un parapluie danseur immobilisé sous la chaleur du soleil d'été, une perle d'Orient égarée en Occident ; un paratonnerre au coeur brisé.

    C'est ma tête qui tourbillonne en disant peut-être que tu devrais faire ça et mon coeur traîne des pieds ; c'est dev'nu un boulet.

    Alors on attend demain...

     

    Maéli

    La suite d'Amnésie dans la semaine, pour sûr ;)

    « Feuille fragileCourir courir »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :