• Le passé frappe à ma porte

    On est tellement plus que ce que l'on prétend être.

    Je regarde en arrière ; et puis en avant ; la route est longue et le goudron s'arrête ici. Le crachin picote mon visage, comme pour me dire ici on arrête de courir. Ici commence la vraie histoire.

    D'un coup, on est comme plus sûr de savoir s'il faut se lancer ; et la boussole tourne 

    Le passé frappe frappe à ma porte ; avec toute son élégance.

    Toujours aussi raffiné, avec un petit sourire charmeur, il ne me regarde pas vraiment, vous savez. Je ne veux pas voir ses yeux. 

    On s'est trop perdus tous les deux, on s'est trop noyés ; ça va nulle part nos histoires. 

    Mais j'ouvre la porte. 

    Parce que mes blessures ma lancent, parce que j'ai besoin de réconfort -parce que lui au moins, je connais.

    Il ricane en coin, je suis revenue. Ah ce qu'il ricane. Il n'a eu qu'à frapper à la porte. Il hallucine.

    Il essaie de creuser la blessure, de l'attraper par les bords et de tirer un coup, bien fort pour déchirer le ciel en moi ; il est vainqueur après tout. 

    Il compte sur ses doigts le nombre de gars qui sont passés par là, ceux que j'ai mis à la porte, ceux pour qui j'ai tout donné et qui se sont barrés avec, ceux qui sont venus me chercher et me piétiner ; il rit, la liste est si longue qu'il ne peut tous les nommer.

    Il rit, la liste est si longue qu'il croit me dominer.

    Je me prends dans mes bras, et mes paupières se closent ; la douleur me traverse, comme une décharge. Elle s'écoule, de la tête aux pieds ; elle transperce.

    Va, mon amour, va par les champs ; tu es libre maintenant. Va, cours le temps et ne reste pas paralysé entre ces deux rouages qui ricanent ; va, prends la mer.

    Le sel brûle le contour de mes plaies, mais le ricanement du passé s'efface ; il ne restera pas cette nuit.

    C'est fini, pour lui.

     

    Maéli

     

    « Et l'amour que j'ai pour toi ?Suivez-moi »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Mai à 21:05

    Magnifique et poignant

    2
    Jeudi 11 Mai à 20:51

    Très très touchant, vraiment.

      • Vendredi 12 Mai à 16:55

        Merci beaucoup ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :