• Pas ta faute

    Tu sais, c’est pas ta faute tout ça.

    Je me suis un peu emmêlée les pinceaux. J’ai trébuché. Je voyais plus trop où j’allais, je ne savais pas vraiment où j’allais en fait.

    Je te garde bien au chaud dans mon cœur, comme un joyau.

    Mais parfois, quand il fait frais le jour et que les cernes dessinent leurs valises sous mes yeux, je frissonne un peu et j’aimerais bien que tu sois là. La soirée s’allonge et j’attends ta réponse ; pendant plusieurs jours parfois.

    Je dérive à attendre trop longtemps. Des souvenirs d’un autre temps y font écho ; des souvenirs que je me suis promis de ne pas revivre.

    Je me suis sentie prise entre deux feux, ne voulant ni l’un ni l’autre et dis-moi, je ne t’ai pas inquiété ?

    Tu me manques et ce n’est pas ta faute.

    Maéli

    « Le douteIl m'arrive parfois »

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Mai à 21:45

    On arrive à ressentir le manque à travers tes mots. Saisissant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :